Trottinette à Hydrogène, rêve ou réalité ?

Posté dans : Trottinette électrique

A quand la trottinette à hydrogène ?

Dans les temps difficiles que nous traversons, où le progrès technologique rime avec perte de liberté, perte de sens, dans notre monde où est de plus en plus présente la volonté de chercher dans ce qui se faisait avant une vérité universelle oubliée, l’hydrogène peut redonner ses lettres de noblesse au mot progrès.

Il y a quelques années encore,  ceux qui avaient le malheur de proposer l’électrique et les batteries au lithium comme source d’énergie crédible paraissaient pour de doux utopistes, ou simplement des fous.

Aujourd’hui nos rues sont remplies de trottinettes électriques, de vélos électriques, de véhicules hybrides ou full électriques.

Au début de l’aventure GYRO-PHARE en 2015, des silences gênés entouraient nos présentations. « C’est pour les fainéants », « la technologie n’est pas prête », « quid du recyclage des batteries » … Tous les arguments étaient bons pour aller contre ce qui nous semblait une évidence : la technologie était prête et les populations étaient en demande d’énergie propre.

Alors est-il possible de prédire aujourd’hui la même destinée à l’hydrogène et à ses piles permettant des recharges ultra rapides et des autonomies largement supérieures à celles proposées par les batteries au lithium actuellement ? La réponse est certainement un grand OUI.

Des trottinettes à hydrogène seront-elles bientôt disponibles ? il faut certainement encore attendre un peu, la difficulté étant pour l’heure de développer le nombre des points de charge.

Les mauvaises langues diront qu’il faut des énergies fossiles pour créer l’hydrogène… Cela est à l’heure actuelle vrai, mais n’a-t-on pas entendu ce genre d’observations au commencement des batteries au lithium ?

De nombreux projets pour la mobilité à hydrogène.

Les projets se multiplient, les recherches et les fonds associés à ces recherches également.

Le gouvernement Français vient par exemple de débloquer 2 milliards d’euros destinés à encourager le développement des projets basés sur cette technologie. Nul doute que de nouveaux projets vont éclore, des évolutions majeures sur le stockage et la production vont voir le jour.

GYRO-PHARE proposera peut-être dans un futur proche des trottinettes à l’hydrogène ou des vélos à hydrogène. Les possibilités de cette technologie sont immenses.

Une pile à l’hydrogène peut permettre à un actuel VAE de disposer d’une autonomie de 350 à 400 kilomètres par charge.

Le temps pour cette recharge serait d’une minute montre en main.

Il ne s’agit pas de science-fiction , mais bel et bien d’une technologie qui existe, et qui pourrait bientôt être dans nos rues.

La trottinette à hydrogène, à l’image de la mobilité à hydrogène , est peut- être déjà en train d’arriver dans nos vies.