La trottinette électrique toujours plus présente en France en 2021.

Posté dans : Trottinette électrique

Trottinette électrique et mobilité électrique en 2021

A la moitié de l’année 2021, il nous semble opportun de faire un tour d’horizon du marché de la trottinette électrique, avec le recul et les chiffres que nous avons.

La premier point important à noter est que malgré la crise sanitaire dû au Covid19, notre secteur se porte toujours bien, et même de mieux en mieux.

Il y a aujourd’hui en France environ 2 millions d’utilisateurs de trottinette électrique.

Le 1er confinement a fait vivre un véritable « yoyo » aux professionnels du secteur, avec un incroyable effondrement des ventes tout d’abord, suivi d’une frénésie d’achats au moment du déconfinement.

La hausse de la demande, soutenue par les mesures de distanciation sociale, a engendré une pénurie de stock quasi-généralisée en mai -juin 2020.

Les chiffres auraient donc pu être encore meilleurs, mais la Chine, elle aussi confinée et à l’arrêt quelques mois, a stoppé sa production entraînant un véritable goulot d’étranglement à la ré-ouverture en Europe.

Néanmoins, avec une hausse de 7,1% des ventes selon le rapport de la fédération des professionnels de la mobilité électrique, l’année a été belle pour la trottinette électrique.

La trottinette électrique est aujourd’hui en France le premier véhicule de mobilité électrique personnel. On note environ 640 000 unité vendues rien que sur l’année 2020.

Segway disparaît, mais les ventes de gyropodes décollent enfin.

En y regardant de plus près une surpise apparaît.

En volume de vente, le véhicule électrique ayant le plus progressé sur notre territoire est le gyropode avec une hausse de plus de 200%.

Malgré le retrait de la marque Segway, leader incontesté du marché depuis des années, la hausse a été pour le moins spectaculaire.

Les ventes d’hoverboard ont augmenté de 12%, celles de gyroroues de 30%, et celles de skateboards électriques de 23%. Que de très jolies hausses.

Autre phénomène marquant : bien que son avance s’amenuise d’année en année, la trottinette mécanique est toujours plus vendue en France que la trottinette électrique.

Cela dit l’écart n’a jamais été aussi réduit, puisque les trottinettes électriques représentent aujourd’hui 48% des ventes contre 52%.

Il est fort probable que l’année 2021 soit celle de la bascule en faveur de l’électrique.

Il ressort également une importante segmentation du prix d’achat.

Les utilisateurs récréatifs, ne souhaitant utiliser la trottinette électrique que de manière occasionnelle ne mettront pas plus de 300 euros dans leur machine.

En revanche, les utilisateurs réguliers se tournent majoritairement vers des modèles à plus de 800 euros.

Les primo accédant ont donc bien incorporé cette segmentation du marché et le prix à mettre pour avoir une trottinette électrique fiable et de qualité.

Autre évolution marquante, la deuxième trottinette électrique achetée est toujours largement plus chère que la première.

Pour schématiser, il est souvent vérifié que beaucoup d’utilisateurs commencent avec une trottinette électrique Xiaomi ou comparable, et décident de monter en gamme pour leur deuxième, séduit et convaincu par le concept mais souhaitant de meilleures perfromances et plus de confort.